Choix du matériau

Représentant l’essentiel du marché de la véranda, l’aluminium bénéficie de qualités indéniables: grande stabilité dimensionnelle, rigidité des profils, légèreté, durabilité, etc. De plus, la plupart des profils aluminium disposent de rupteurs de ponts thermiques, pour une meilleure isolation. Revêtu d’une peinture thermolaquée, dont la vaste palette de teintes offre de grandes possibilités décoratives, ce type de véranda ne nécessite que peu d’entretien. Autre avantage: en cas de réparation, l’assemblage mécanique permet de changer seulement la partie endommagée.

De son côté, le bois s’harmonise particulièrement avec les constructions traditionnelles, en brique ou en pierre, dotées d’une toiture de tuiles ou d’ardoises. L’essence choisie doit impérativement être prétraitée ou imputrescible et de forte densité (meranti –genre d’acajou–, cèdre rouge du Canada, pin Douglas, iroko lasuré, etc.). Associé à un vitrage peu émissif, ce type de réalisation permet en hiver de conserver la chaleur à l’intérieur et donc de maîtriser sa demande en énergie. Le seul inconvénient demeure le prix des vérandas en bois, plus élevé que pour celles en aluminium, en raison d’une pose plus délicate. De plus, comme le bois est un matériau vivant, il requiert un entretien régulier (tous les deux à trois ans) par l’application d’une lasure ou d’une peinture microporeuse.

Dans le cas d’une maison ancienne, le résidant peut opter pour l’acier ou le fer forgé. Ce genre de structure, très résistante, autorise notamment la construction de très grands volumes ainsi que des originalités architecturales comme une toiture bombée ou des décorations de style Art déco. La grande résistance mécanique de l’acier en fait d’ailleurs le matériau privilégié des vérandas de prestige sur mesure. Côté durabilité, l’acier, oxydable, doit être protégé de la rouille par un sablage et une métallisation à chaud au zinc, puis recouvert d’une peinture polyester inaltérable et qui se nettoie au jet d’eau.

Enfin, il existe des vérandas en PVC qui offrent un bon rapport qualité/prix pour les petits budgets. Parmi leurs avantages, citons la bonne isolation thermique, due à la fois à la non-conductibilité des profils et aux multiples solutions de remplissage (vitrage isolant). L’entretien est très simple et les risques de corrosion, inexistants. En revanche, le recours à ce matériau limite le dimensionnement de la véranda.

A propos de habitats.fr

habitats.fr est un site du groupe Renouvelable. Nos sites traitent de l'énergie et de l'écologie.

Les ENR dans l'habitat

  • panneaux photovoltaiques
  • La prime-énergie
  • )